Qu’est-ce-que la rentabilité locative ?

Investir dans un immeuble destiné à la location est une autre façon de faire un placement. Le marché immobilier étant intéressant, cette option se présente comme avantageuse.

Un investissement immobilier est comme tout placement : faire du profit en évitant tous risques de perte. En optant pour cet investissement, le propriétaire gagne une rentabilité locative.

La rentabilité locative

Dans un investissement immobilier, le moment de l’achat du bien est remboursé sur le long terme. Avant tout placement, un investisseur raisonnable évalue toujours la rentabilité locative pour éviter des pertes. Les intérêts qu’espère le propriétaire par son placement sont le rendement de la location. Cette rentabilité se définit alors comme étant le rendement annuel que perçoit le propriétaire.
rentabilité locative c'est quoi
Elle se base sur le montant du capital investi en tenant compte des loyers perçus et des diverses dépenses en matière d’entretien de l’immeuble. Pour déterminer le gain que peut percevoir le propriétaire, il doit d’abord effectuer un calcul de cette rentabilité en fonction du prix qu’il a investi pour l’achat du bien immobilier et des frais qu’il peut engendrer.
Il est à noter que le calcul de la rentabilité dans un investissement locatif se présente sous deux formes :
  • la rentabilité brute
  • la rentabilité nette

Le rendement brut de l’investissement immobilier

Les loyers mensuels que perçoit le propriétaire sont considérés comme étant un gain. La première méthode pour calculer le taux de rendement de l’investissement locatif se fait sur la base de ses loyers par rapport au prix de l’immeuble.

Le prix du bien prend en compte toutes les dépenses lors de la signature du contrat d’achat, à savoir :

  • les divers frais de l’agence
  • du notaire
  • de la garantie bancaire et du dossier.

Dans le cas d’un immeuble à rénover, les coûts des travaux effectués sont à ajouter au prix d’achat.

Le taux de la rentabilité brute s’obtient alors comme suite :

le rapport entre le total des loyers pour un an et le prix du revient du bien

Le pourcentage qui résulte de ce calcul sera alors facial du fait qu’il ne prend pas encore les autres charges imputées au bien pour l’année en cours.

 

rendement brut rentabilité locative

Le taux du rendement net

L’investissement locatif est différent d’un simple placement par le fait que ce dernier ne nécessite aucune attention. Un bien mis en location doit être entretenu régulièrement pour avoir la mainmise sur le loyer et pour éviter la vacance de l’immeuble.

Avec ces charges d’entretien, il faut aussi considérer la taxe foncière, les vacances locatives, les frais de gestion et les assurances loyers impayées. Ces dépenses se présentent aux environs de 20 à 30 % des loyers mensuels.

Le calcul du taux de rendement est alors :

le rapport entre la somme annuelle des loyers enlevés des dépenses et le prix de revient du bien.

SÉCURISEZ VOTRE LOCATION IMMOBILIÈRE

Ce taux est une meilleure représentation de la réalité.

La fiscalité

Calculer le taux du rendement de l’investissement dans la location en intégrant la fiscalité s’avère être plus long par rapport aux autres calculs. Les avantages fiscaux que gagne le propriétaire varient selon son investissement comme l’impôt sur le revenu foncier qui se calcule par rapport à la tranche d’imposition.

En cas d’emprunt, le propriétaire perçoit une déduction des intérêts. Il faut aussi considérer la plus-value immobilière si le propriétaire consent à la vente du bien avant sa quinzième année. Les avantages que procurent les lois en vigueur permettent aussi d’amoindrir le ratio comme le Pinel ou la Cosse.

Cette méthode est celle qui représente la réalité, cependant elle s’avère être la plus difficile par la difficulté que présente la complexité de la fiscalité. Elle est surtout utilisée par les professionnels qui détiennent un logiciel capable d’effectuer une simulation.

By | 2018-07-31T15:32:58+00:00 mai 13th, 2017|Rentabilité locative|4 Comments

About the Author:

Serial entrepreneur Julien s'est lancé dans l'immobilier dès la fin de ses études à l'école de commerce de Tours (37). Avec une expérience de près de 10 ans il est presque incollable sur les optimisations fiscales :)