Assurance des loyers impayés : comment ça marche ?

Retourner au sommaire

Pour un propriétaire bailleur l’assurance loyers impayés n’est pas obligatoire cependant elle permet de se protéger et de s’assurer une rente mensuelle en cas de non-paiement du locataire occupant.

Mais alors pourquoi autant de propriétaires ne souscrivent-ils pas à l'assurance loyers impayés ?

Certains vous diront "je n’ai jamais eu de loyers impayés", d’autres" je demande des garants ou encore j’exige de mon locataire un salaire supérieur à 3 fois le montant du loyer". Tous ces arguments semblent valables sur le papier mais dans la réalité la caution est par exemple très difficile à activer et bien souvent les conséquences d'un impayé sont dramatiques. Bon à savoir ! [caption id="" align="aligncenter" width="539"]assurance loyers impayés loyers impayés[/caption] Sachez qu’il n’est pas rare qu’un locataire se retrouve en défaut de paiement malgré un salaire nettement supérieur au montant du loyer. Vous ne pouvez pas prévoir son rythme de vie, les accidents auxquels il peut faire face; de plus vous ne savez pas si cette personne est endettée ou même si elle a contracté de nombreux crédits. En outre certains documents demandés au préalable (fiches de paie, avis d’imposition) peuvent être des faux. Concernant les Garants (Caution solidaire), le contrat doit contenir des mentions obligatoires, il est souvent mal réalisé et se retrouve nul en cas de litige. D’autre part sa validité n’est pas illimitée, l’engagement arrive souvent à échéance avant même la fin du contrat de bail.

Se prémunir des risques des loyers impayés

risques loyers impayés En tant que propriétaire bailleur, vous avez trois choix possibles : La GLR ou Garantie universelle des risques locatifs permet de protéger le bailleur contre les risques liés à la location de son logement. Ce contrat permet la prise en charge du loyer à hauteur maximum de 70 000 euros et cela jusqu’au départ du locataire.
SÉCURISEZ VOTRE LOCATION IMMOBILIÈRE
De plus la GRL couvre les dégâts matériels pour une somme maximal de 7700 Euros en location vide et 3500 Euros pour une location meublée.

Comment souscrire à la GLR ?

Cette garantie loyers impayés est un dispositif d’état. Le propriétaire ne peut la souscrire si son loyer perçut excède les 2000 euros CC. D’autre part, il est important de noter qu’aucun statut socio-professionnel n’est imposé. Cette garantie est donc adaptée à tous les ménages. GLI ou Garantie des loyers impayés offre une meilleure réactivité et couvre des sinistres plus larges en fonction du taux de cotisation annuel. La GLI est proposée par la plupart des assureurs, cependant ces derniers imposent leurs propres taux.

Comment souscrire à la GLI ?

La GLI couvrant plus de dégât et étant plus réactive, les assureurs prévoient des critères de souscription. En tant que propriétaire bailleur vous pouvez y souscrire si : Le dispositif Visale est un contrat de cautionnement, destiné aux propriétaires bailleurs du parc locatif privé. Il est valable 36 mois non renouvelable et couvre l'intégralité de votre loyer sans franchise ni délai de carence.

Comment souscrire au dispositif Visale

Visale est un service mis en place par Action Logement, c'est 100% gratuit. Aucune pièce justificative n'est demandée, les démarches sont simples et rapides. Il suffit pour le propriétaire bailleur de se connecter en ligne sur visale Ce dispositif, vous permet d'accepter sans aucune crainte et sans aucun risque financier des candidatures de personne de moins de 30 ans, des ménages en difficulté ou encore des premiers emplois. Comme une assurance voiture, l’assurance des loyers impayés permet de se protéger des risques que l’on ne peut pas prévoir !        
Retourner au sommaire