Déménagement et confinement : comment dois-je faire si je dois quitter mon logement ?

Retourner au sommaire

Vous êtes locataire et vous avez déposé votre préavis avant l’annonce présidentielle de la mise en place des mesures de confinement. Instantanément, vous avez peur de devoir rester dans ce logement et payer deux loyers ou encore, de vous retrouver dehors.

Vous pouvez effectuer votre déménagement

Votre peur est certainement de ne pas pouvoir déplacer vos affaires d’un logement à un autre. Rassurez-vous, le ministère de l’Intérieur s’est exprimé sur le sujet en indiquant qu’il est autorisé de démanger uniquement si vous arrivez à la fin de votre bail. Bien entendu, vous devez vous déplacer avec l’attestation de déplacement disponible sur le site du ministère et respecter les mesures barrières. Il est impératif que votre déménagement se fasse avec un nombre minime de personnes. Oubliez donc l’aide des amis et de la famille. Si ce n’est pas possible pour vous de partir dans ces conditions, vous pouvez trouver un arrangement à l’amiable avec vos propriétaires. En période de confinement où la solidarité entre les français est primordiale, ils devraient pouvoir se montrer compréhensifs. Il est possible que votre nouveau propriétaire reporte votre date d’emménagement ou que votre ancien locataire vous laisse encore quelques semaines l’accès au logement.

Les préavis vont-ils être reportés ?

Il peut être difficile pour vous de quitter votre logement à la date limite si vous êtes malade ou si vous n’avez pas les moyens nécessaires. Pour l’instant, le gouvernement n’a annoncé aucune mesure qui permet de reporter le préavis. Il advient donc de contacter ses propriétaires pour en discuter en attendant les mesures gouvernementales.

Une dérogation pour les déménagements

Le gouvernement a pensé à ce cas de figure et a mis en place une dérogation pour les personnes qui doivent déménager. Les entreprises de déménageurs sont encore ouvertes, mais cela est à l’appréciation du patron et les employés ont le droit de refuser de vous aider. N’oubliez pas que cette dérogation ne vous autorise pas à errer dans les rues, à vous présenter à vos nouveaux voisins ou à aller acheter de quoi bricoler et décorer votre nouveau logement. De plus, en période de confinement, tous vos voisins seront présents. Vous devez respecter leur tranquillité et faire le moins de bruit possible.
Retourner au sommaire