Changer de locataire simplement, en toute sécurité, pour 150 euros ?  

Retourner au sommaire

Publié par Wizi le 10/06/2022, modifié le 13/06/2022.

Sans paraphraser Jacques Brel, on peut remarquer que le cycle de vie d’une location longue durée est rythmé tel une valse à deux temps : un premier temps (le plus court possible !) de la rédaction de l’annonce jusqu’à la remise des clés pour mettre en place un nouveau locataire, puis un second temps (le plus long possible !) pour gérer la location dans la durée.

La « courte » première étape conditionne le déroulement futur de la location sur le long terme: soit rien à signaler, soit … une litanie de problèmes, de litiges, de prises de tête jusqu’à parfois une séquence judiciaire que l’on ne souhaite à aucun propriétaire !

Une démarche à risque !

Car mettre soi-même en place un nouveau locataire (pire pour le premier !) n’est pas une sinécure. Rédiger son annonce, la diffuser sur plusieurs sites hétéroclites plus ou moins gratuits, trier les candidatures, faire les visites, vérifier les dossiers, sélectionner un candidat, rédiger le bail et l’état des lieux, encaisser la retenue de garantie et le premier mois de loyer pour enfin remettre les clés … et espérer que tout se passe pour le mieux !

En effet la démarche est souvent « artisanale », s’appuyant sur des informations et expériences glanées ici ou là, sur divers outils et formulaires plus ou moins gratuits, plus ou moins appropriés, plus ou moins légaux et qui, malgré une débauche d’efforts et de temps perdu, donnent un résultat rarement rassurant pour le propriétaire bailleur, souvent réduit à croiser les doigts pour que tout se passe bien.

Combien de propriétaires n’ont pas regretté d’avoir perdu trop de temps à traiter des candidatures sans avenir, ou passé trop peu de temps pour vérifier le dossier d’un candidat, ou utilisé un modèle de bail inadapté trouvé sur internet, ou trop payé pour des services à gratuité « fictive », ou réalisé l’état des lieux trop succinctement par manque d’outil ou de pratique, ou de ne pas avoir sécurisé le paiement de la retenue de garantie et du premier loyer, ou … ?

Pour démultiplier les chances de réussite d’une telle opération de mise en place d’un locataire, il n’y a pas d’autres alternatives que l’automatisation, l’outillage, l’innovation et le développement d’une expérience réelle, pratique … et juridique.

Simplifier et sécuriser !

Pour ce faire, la plateforme Wizi a inventé, expérimenté et rodé, depuis plus de trois années, de nombreux outils et automatismes intégrés dans un processus complet.

Il suffit ainsi de suivre le parcours tracé par la plateforme pour couvrir toutes les étapes du processus de mise en place d’un locataire, de la rédaction de l’annonce à la remise des clés, simplement et en toute sécurité :

Le contact entre propriétaire et locataire (et avec l’équipe de Wizi) est assuré dans une messagerie privée, avec l’assistance permanente de l’équipe de professionnels de Wizi.

Et le bailleur conserve bien sûr le choix final de son locataire !

Les conditions d’utilisation de Wizi

Pour trouver et installer son locataire avec Wizi il suffit de s’inscrire sur la plateforme et de signer un mandat de service pour autoriser la diffusion et la multidiffusion de l’annonce par Wizi (c’est la loi !). En cas de succès dans la mise en place d’un locataire, Wizi déduira 150 euros sur le reversement au propriétaire de la retenue de garantie et du premier mois de loyer versés par le locataire.

Ainsi, et pour un forfait fixe de 150 euros retenus seulement en cas de succès, tout propriétaire peut maintenant disposer de toutes les dernières technologies et de l’assistance permettant de simplifier et de sécuriser la mise en place d’un nouveau locataire.

Retourner au sommaire