Etude : les effets délétères de la pandémie sur la location immobilière !

Retourner au sommaire

Publié par Wizi le 01/11/2021, modifié le 10/11/2021.

La pandémie n’en finit pas de se prolonger avec son cortège de contraintes, d’incertitudes, de chamboulements, de remises en question, à tel point que l’on « fêtera » bientôt ses 2 ans sans qu’elle semble pour autant vouloir disparaître. Ce n’est donc plus un épiphénomène et il est probable que persisteront de nouvelles habitudes, de nouveaux comportements : mutations professionnelles, changements de lieux et trajectoires de vie, autant d’évolutions qui rendent un retour identique à la vie d’avant de plus en plus illusoire.

Il nous a donc semblé que le moment était opportun pour observer ces changements dans le monde de la location immobilière, particulièrement chahuté depuis le début de cette crise de la Covid-19.

Wizi a donc commandé en octobre 2021 à Viavoice, spécialiste des études d’opinion et de marchés, une étude intitulée « Les Français et la location » … et les résultats sont édifiants !

Des relations propriétaires-locataires dégradées !

Lors de l’enquête près d’un répondant sur cinq estime que la crise sanitaire a détérioré les relations entre propriétaires et locataires. En effet, ce sont exactement 19% des 1 030 personnes interviewées qui considèrent que les rapports et les liens entre les bailleurs et les locataires se sont abîmés pendant la pandémie.

Les difficultés croissantes de l’accès au logement !

L’étude révèle également que les Français ont nettement conscience des multiples difficultés liées à la recherche de location. Les trois-quarts d’entre eux pointent les difficultés économiques, 42% les citant même en premier, devant la difficulté à prouver la solidité de leur dossier (59%) et la difficulté à trouver un garant (59%).

Les plateformes digitales plébicitées !

Dans ce contexte de tensions relationnelles et matérielles, 6 Français sur 10 jugent utile et nécessaire l’accompagnement par une plateforme digitale lors de leur recherche de location, 15% estimant même cette solution très utile notamment dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Une utilité toutefois perçue différemment selon le statut des interviewés car seuls 51% des propriétaires bailleurs la revendiquent contre 63% des locataires.

Bien évidemment les résultats de cette étude confortent la démarche de l’équipe de Wizi de répondre au besoin d’un tiers de confiance entre les propriétaires et les locataires sous la forme d’une plateforme digitale qui dématérialise, simplifie et sécurise toutes les étapes de la location, depuis l’annonce, le contrat de bail et l’état des lieux numériques jusqu’au paiement garanti.

Plus que jamais le slogan de Wizi reste donc d’actualité : Wizi, c’est louer easy !

Louez sans agence et sans risque
Retourner au sommaire